Déberlinisation

 L’age d’or de l’Afrique n’est plus loin. Car, de plus en plus nombreuses sont les nouvelles élites qui intègrent dans leur conscience la déberlinisation. C’est-à-dire que, ces nouvelles élites africaines aspirent à accomplir ce devoir historique de sortir victorieusement de cadre juridico-économique, monétaire, apprauvissant et déshumanisant qui a été défini à Berlin contre l’Afrique et dont les conséquences visibles sont par exemple la pauvreté, la misère sociale, les guerres, le génocide du Rwanda. La création de la M.U.A. (Monnaie Unique Africaine)leur est aujourd’hui indispensable pour accélérer l’Union économique et politique de tous les Etats africains dont elles sont responsables.

(Nicolas Agbohou : Le Franc CFA et L’Euro contre L’Afrique. Paris 1999)

Dans le combat pour la renaissance de L’Art Africain, lors des grands salons internationaux, l’ouverture au technologies de communication nouvelles, tel que l'internet, nous offre un autre rève, celui de l’équilibre contre la domination. Le choix politique qui doit nous motiver, afin d’assurer à notre culture sa place dans l’histoire.

L’homme toujours l’homme, est au centre de ma démarche artistique. Au cours des années passées, le thème des mes installations s’est articulé autour de la mémoire du temps:  Le Cimetière des Pècheurs ,Les Bouts de Bois de Dieu, etc.Aujourd’hui je propose un nouveau thème : Déberlinisation, une installation traitant d’un passé récent et de la recherche d’une solution, aux maux qui assaillent notre société, une société dominée par l’incompréhension.

L’installation  Déberlinisation  que je propose pour la prochaine Biennale Dak’Art 2002, est composé de pièces de bois associées avec d’autres éléments de la technologie de communication moderne, telle Internet, représentant les nouveaux gris-gris : CD-Rom, kit solaire, souris de computer. Aujourd’hui plus que jamais, l’homme est appelé au dialogue des cultures pour juguler la haine et l’incompréhension. Les religions, les cultures et les croyances ont de tout le temps cohabité, mais le 11 Septembre dernier, l’Amérique a été victime d’une attaque terroriste. Doit-on encore dire qu’il faut redéfinir une nouvelle politique culturelle ?

Nous nous proposons comme étant les guérisseurs contemporains, parce que nous disposons d’ un outil redoutable qui est l’Internet. l’opposé du guérisseur traditionnel qui ne dispose que de la pharmacopée traditionnelle pour guérir ses patients.

J’invite donc la jeunesse du monde à comprendre le message de cette installation. 

dossier Mansour Ciss 'Kanakassy'

dossier Baruch Gottlieb 'Bruce'